romontsch | deutsch | italiano | français
qui sommes-nous | shop | contact

Qui sommes-nous

Le choeur d'hommes Ligia Grischa a été fondé en 1852 à l'instigation du pasteur Gion Martin Darms de Flond, à l'époque en charge de la paroisse de Castrisch. Les premiers statuts du choeur ont été adoptés à Sagogn, le 6 février 1853, par 24 membres provenant de Castrisch, Duin, Flem (all. Flims), Flond, Glion (all. Ilanz), Luven, Pitasch, Riein, Sagogn, Schnaus, Sevgein et Valendas, c'est-à-dire de la partie réformée de la Foppa. Pendant le premier quart de siècle de son existence, le choeur a réuni uniquement des chanteurs des communes mentionnées, ainsi que, dès la deuxième année, des chanteurs de Trin.
Le choeur a été fondé dans le but d'encourager le chant choral romanche (masculin) et de le représenter lors des fêtes de chant cantonales et fédérales. C'est dans ce but que la Ligia Grischa - le nom courant du choeur - a régulièrement oeuvré depuis lors. La première fête fédérale de chant à laquelle elle a participé a été celle de Coire en 1862, la dernière en date celle de Meiringen en 2015.
Pendant les premières années de son existence, la Ligia Grischa a dû faire face avant tout à des problèmes d'organisation, notamment de savoir où, quand et comment tenir les répétitions de chant avec des chanteurs provenant de toute la région. Réunir des chanteurs aussi dispersés était à l'époque une entreprise compliquée, et le problème s'est fait fortement sentir jusqu'à l'ouverture de la ligne de chemin de fer de Coire à Glion en 1903, puis du tronçon Glion-Mustér (all. Disentis) en 1912. Grâce au train, les membres habitant à distance ont alors pu se rendre beaucoup plus facilement à Glion pour participer aux répétitions. Les déplacements sont devenus encore plus faciles à partir du moment où la majorité des chanteurs ont disposé de leur propre voiture.
Pendant les premières sept décennies, le choeur a été dirigé par des non-professionnels, en général des instituteurs. Ce n'est qu'en 1924 qu'il a été placé sous la direction de musiciens professionnels. Le premier de ces dirigeants a été l'auteur de la célèbre chanson «Chara lingua da la mamma», Robert Cantieni, auquel ont succédé Hans Lavater de Zurich, Walter Aeschbacher de Berne/Bâle, Ernst Schweri de Coire, Gion Giusep Derungs de Surcasti/Coire et Peter Appenzeller de Feldmeilen. Sous la direction de ces chefs professionnels, le choeur a obtenu de grands succès, tant lors de concerts qu'à l'occasion de fêtes de chant au niveau fédéral, cantonal ou du district.
Actuellement la Ligia Grischa chante sous la direction de Christoph Cajöri, qui a passé son enfance à Thusis et habite aujourd'hui à Fislisbach.
La Ligia Grischa donne à ses membres l'occasion d'apprendre, en plus des chansons traditionnelles romanches, des oeuvres musicales assez exigeantes qui ne peuvent être chantées dans n'importe quel choeur de village, et de les présenter lors de concerts annuels ainsi que de manifestations particulières. Qui aime chanter et est disposé à participer régulièrement aux 15 à 20 répétitions annuelles est le bienvenu au choeur d'hommes Ligia Grischa. Les répétitions ont lieu en règle générale au centre scolaire de Glion, le dimanche soir de 19 à 22 heures.

Unbenannte Seite
update: 29.10.2018
powered by
nervenschoner.ch